SCPI
Publié le - 1624 visites -

Comment investir en SCPI en 2014 ?

Une Société Civile de Placement Immobilier collecte des fonds provenant d’investisseurs particuliers. En parallèle, ces investisseurs reçoivent des parts sociales. La SCPI achète des immeubles afin de se constituer un parc immobilier. Finalement, investir en SCPI semble simple. Cependant, bien que la SCPI offre de nombreux avantages, chaque investisseur devra veiller à concevoir son investissement pour maximiser ses intérêts. En effet, la façon dont l’investisseur s’engagera avec la SCPI aura une conséquence sur la rentabilité globale. Ainsi, nous avons étudié les différents modes d’investissement pour souscrire à des parts de SCPI selon différents profils.

investir scpi 2014

Avant de savoir quoi investir en parts de scpi , que faire ?

Tout d’abord, si vous êtes capable d’investir au comptant et que vous souhaitez percevoir des revenus complémentaires, deux options s’offrent à vous à savoir l’achat de parts de SCPI en direct, ou l’achat de parts de SCPI en assurance vie. La première solution est la plus simple, et répondra parfaitement aux investisseurs désirant obtenir des revenus rapidement. La deuxième est moins pratiquée et nécessite une réflexion particulière. En général, une telle souscription correspond aux investisseurs qui acquièrent des parts de SCPI sans avoir recours au crédit bancaire et qui ont une tranche d’imposition d’au moins 30 %. La différence entre les deux est de nature fiscale. L’acquisition de parts de SCPI en direct revient à percevoir un revenu foncier imposable, alors que l’acquisition dans un contrat d’assurance vie obligera à payer un impôt qu’en cas de rachat.

Investir en SCPI au comptant

Ensuite si vous investissez au comptant dans un objectif de capitalisation et de diversification, trois stratégies d’investissement vous correspondent. La première est de souscrire à des parts de SCPI dans un contrat d’assurance vie dont les revenus perçus seront capitalisés. La deuxième solution est de réaliser son investissement à moitié au comptant et l’autre moitié à crédit, de façon à compenser l’emprunt par les loyers et ainsi profiter d’un effet de levier. La dernière possibilité est le démembrement. L’acquisition de la nue-propriété permet de payer les parts de SCPI à moindre coût dans la mesure où c’est l’usufruitier qui va percevoir les revenus.

Enfin, si vous n’êtes pas en mesure d’acheter au comptant, vous pouvez investir dans des parts de SCPI à crédit. L’avantage est de pouvoir bénéficier d’un effet de levier (encore plus intéressant quand les taux d’intérêt sont bas comme c’est le cas en ce moment) et d’acheter un bien dont la valeur tend à évoluer pendant la durée.

Retrouvez toutes ces informations sur le site de scpi-8.com. Pour davantage de renseignements, n’hésitez pas à prendre contact avec notre équipe de professionnels.

Les publications similaires de "Les SCPI"

  1. 29 Juil. 2018Obtenir un crédit quand on est en SCPI604 visites
  2. 16 Fév. 2018Un expert-comptable pour les particuliers : pourquoi ?595 visites
  3. 24 Juin 2017SCPI Corum XL : une SCPI mondiale à forte rentabilité1510 visites
  4. 9 Mars 2017La fiscalité des sociétés civiles de placement immobilière1396 visites
  5. 22 Juil. 2016La SCPI Interpierre double ses investissements1382 visites
  6. 7 Juil. 2016PERP : les fonds, SCPI et unités de compte disponibles avec le contrat perp1195 visites
  7. 14 Avril 2016L'achat à crédit d'une scpi pinel1514 visites
  8. 8 Avril 2016Faire appel à un avocat pour réussir dans l'immobilier outre-rhin1843 visites
  9. 17 Mars 2016Les avocats sont de bons conseils2864 visites
  10. 11 Mars 2016Je vous suit éternellement reconnaissante pour votre efficacité de juriste2261 visites